Dignité et responsabilité imposent le retrait

Nul besoin de procéder à une longue exégèse des propos tenus par Nadine Morano il y a quelques jours pour conclure que ceux-ci sont inexcusables et ne peuvent qu’être condamnés par tous.

Ils sont une illustration supplémentaire de l’état de décrépitude intellectuelle dans lequel certains responsables politiques entendent faire évoluer le débat démocratique.

Qui peut croire que c’est en faisant appel aux bas instincts, en jouant sur les peurs, et en procédant à des simplifications grossières ainsi qu’à des amalgames douteux, que le discours politique gagnera en crédibilité et que les citoyens se réapproprieront la sphère publique ?

Aussi, dignité et responsabilité imposent que Nadine Morano  se retire de la campagne des élections régionales.

La dignité tout d’abord, car il est inconcevable que, après avoir tenu des propos condamnés unanimement à gauche comme à droite, elle puisse encore prétendre conserver une quelconque légitimité à représenter les familles politiques réunies sous la bannière « Unissons nos énergies ».

La responsabilité ensuite, car il importe que la droite et le centre, unis en Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, puissent mener, au plus vite, une campagne sereine ayant pour seul objectif la défense des intérêts de la région et de ses habitants.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s